Lifelong learning is for all

Lifelong learning pour tous: Connecter l’école avec le reste de la vie (7)

 

1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie

2. “Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie

3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes

4. Les compétences LLL sont naturelles

5. Les compétences LLL peuvent se perdre… ou se cultiver

6a. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie –  Soyez un jardinier, pas un charpentier

6b. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie – Soyez un exemple de “lifelong learner”

6c. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie – Partagez des expériences d’apprentissage

6d. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie – Améliorez votre disposition digitale

7. Le “lifelong learning” est pour tous

 

L’accélération de l’innovation technologique nous fait souvent sentir comme si nous étions en train de perdre une course entre l’apprentissage et la technologie. Cependant, les technologies, en changeant la façon dont nous interagissons avec le monde, sont en train aussi, à bien des égards, de faciliter l’accès à l’apprentissage tout au long de la vie à tout le monde. Il est plus facile que jamais de trouver les ressources d’auto-apprentissage appropriées pour éveiller notre curiosité et apprendre ce que nous devons savoir quotidiennement.

La connaissance est plus disponible que jamais pour les “lifelong learners”

La connaissance est plus disponible que jamais pour les “lifelong learners”. Ils peuvent bénéficier du soutien du réseau social de pairs, “lifelong learners” comme eux, qui participent aux communautés d’apprentissage qui se forment transitoirement au cours des MOOCs (Massive Open Online Courses; Cours massifs ouverts en ligne). L’une des forces principales des MOOCs est leur capacité à soutenir l’auto-apprentissage et l’apprentissage informel entre pairs, qui sont de loin les deux plus importants mécanismes pour obtenir de nouvelles compétences et promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie.[40][41] Bien sûr, l’apprentissage en ligne ne remplacera jamais complètement la modalité présentielle, mais beaucoup des choses que nous voulons savoir peuvent être apprises sur le web. Et cela peut être très agréable et récréatif aussi.[42] En étant connectés à d’autres humains et sources de connaissances nous nous maintenons à jour, nous sommes en mesure de créer de nouvelles connexions, de résoudre des problèmes pour nous-mêmes et pour d’autres, et ainsi devenir de véritables “lifelong learners” en réseau.

L’un des objectifs centraux de la philosophie de l’apprentissage tout au long de la vie est de “débloquer” le potentiel des personnes

Lifelong learning is for all

L’un des objectifs centraux de la philosophie de l’apprentissage tout au long de la vie est de “débloquer” le potentiel des personnes. Cela est particulièrement pertinent lorsque l’on considère la disposition des adultes pour désapprendre et réapprendre, qui est parfois remise en question. N’en doutez pas, être ou redevenir un “lifelong learner” efficace n’est pas seulement pour les génies. Il s’agit de cultiver des attitudes. Nous avons tous la capacité d’apprendre et de changer. Notre cerveau est pourvu de neuroplasticité.[43] Il est capable de générer de nouvelles connexions tout au long de la vie. À tous les âges aussi, la technologie est une bonne source de motivation à l’heure d’apprendre, puisque le contrôle de l’apprentissage revient à la personne qui apprend et au processus même d’apprentissage, quel que soit l’âge de l’apprenant. Il est essentiel de reconnaître le potentiel auto-didactique naturel dans chaque apprenant et aider les gens à faire ressortir leur capacité naturelle pour être un apprenant auto-dirigé et auto-motivé. Tant le Connectivisme, la théorie de l’apprentissage en réseau[44], comme l’Heutagogie, la théorie de l’apprentissage auto-dirigé[25], traite principalement des compétences d’auto-apprentissage. Ainsi, non seulement les “lifelong learners” d’aujourd’hui bénéficient-ils de nouveaux outils, de méthodes et de pairs qui les aident à apprendre au rythme du changement, mais leur parcours d’apprentissage tout au long de la vie est également soutenu par de nouveaux modèles théoriques.

Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour devenir un “lifelong learner”

Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour devenir un “lifelong learner”. La technologie répond à la nécessité d’auto-apprentissage tout au long de la vie pour tout le monde. Elle permet une transformation culturelle vers le “lifelong learning” en réseau dont les bénéfices sont déjà manifestes.[45] Apprendre, comme activité sociale par nature, peut prospérer. L’avenir de l’éducation dans un monde incertain dépendra des individus et de leur volonté de tirer parti des possibilités d’apprentissage et d’investir dans leur propre avenir. Ceux bien préparés pour embrasser le “lifelong learning” verront leur vie s’améliorer et leurs opportunités s’élargir. Dans un environnement qui stimule la curiosité, tous pourront se développer comme des apprenants indépendants et interdépendants.[46] Devenir un “lifelong learner” qui investit dans des compétences LLL non seulement vous aidera à rester en avance sur les changements technologiques. Le “lifelong learning” maintiendra également votre cerveau en bonne santé et vous fera sentir plus satisfaits avec la vie car le désir d’apprendre est une caractéristique naturelle de notre espèce.


[Références]

  1. Blaschke, L. M. (2012). Heutagogy and lifelong learning: A review of heutagogical practice and self-determined learning. http://www.irrodl.org/index.php/irrodl/article/view/1076/2087
  1. Trajković S., Prokić-Cvetković R. & Popović O. (2016) Massive Open Online Courses (MOOC) and Its Possibilities as Instrument of Formal, Nonformal, Informal and Lifelong Learning. http://www.intechopen.com/books/virtual-learning/massive-open-online-courses-mooc-and-its-possibilities-as-instrument-of-formal-nonformal-informal-an
  1. Making Sense of MOOCs: New UNESCO-COL guide now available. http://www.col.org/news/items/making-sense-moocs-new-unesco-col-guide-now-available
  1. Bersin J. (2015) The Use of MOOCs and Online Education is Exploding: Here’s Why. http://joshbersin.com/2015/12/the-use-of-moocs-and-online-education-is-exploding-heres-why/
  1. Lledo P.M. (2012) TEDxParis 2012 – La plasticité cérébrale ou la régénérescence du cerveau https://www.youtube.com/watch?v=GgtLyYCpFsU
  1. Al Dahdouh A. (2016) Understanding Connectivism. https://www.slideshare.net/AlaaAlDahdouh/understanding-knowledge-network-learning-and-connectivism-60704683
  1. November A. (2017) Networks for Lifelong Learning: A Tale of Two Students. http://novemberlearning.com/educational-resources-for-educators/teaching-and-learning-articles/networks-lifelong-learning-tale-two-students/
  1. Popova M. (2013) Don’t Go Back to School: How to Fuel the Internal Engine of Learning. https://www.brainpickings.org/2013/05/13/dont-go-back-to-school-kio-stark/
Pixabay_child-1073638__340

Lifelong learning pour tous: Connecter l’école avec le reste de la vie (6d)

 

1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie

2. “Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie

3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes

4. Les compétences LLL sont naturelles

5. Les compétences LLL peuvent se perdre… ou se cultiver

6a. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie –  Soyez un jardinier, pas un charpentier

6b. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie – Soyez un exemple de “lifelong learner”

6c. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie – Partagez des expériences d’apprentissage

6d. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie

 

Améliorez votre disposition digitale

 

Comme la technologie éducative devient plus sophistiquée, plus disponible et plus attrayante, l’apprentissage peut maintenant avoir lieu en dehors du temps et des limites physiques d’une journée scolaire typique.[38] Cela offre de nouvelles opportunités pour des expériences d’apprentissage en dehors de l’école, pour la connecter avec le reste de la vie, que les parents peuvent partager avec leurs enfants, à condition qu’ils soient préparés à le faire. Il y a un monde de possibilités offertes par les TIC et l’apprentissage en ligne, habilité par la dernière technologie, que le “lifelong learner” peut explorer dans sa vie quotidienne.

Pixabay_child-1073638__340

 

Pour exploiter ce potentiel, les parents ont besoin d’une certaine cyber-alphabétisation.[39] Il ne s’agit pas d’être un expert, sinon d’être pourvu d’une disposition numérique ayant trois facettes: (1) connaissances de base de la technologie digitale et savoir faire, (2) capacité à recourir aux réseaux sociaux à la recherche d’aide et conseils lorsque nécessaire, et (3) confiance dans sa capacité à trouver des outils d’apprentissage et des informations fiables sur Internet.[22] Acquérir une meilleure disposition numérique permet non seulement de partager davantage d’expériences d’apprentissage significatives à tout moment avec ses enfants, cela sert également à trouver des ressources d’apprentissage ou des informations sur la façon de les aider à l’école. Une meilleure compréhension de l’espace digital favorise non seulement le “lifelong learning” personnel, familial et intergénérationnel, c’est également fondamental pour se maintenir à jour avec un monde en mutation.


SUITE

  1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie
  2. “Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie
  3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes
  4. Les compétences LLL sont naturelles
  5. Les compétences LLL peuvent se perdre… ou se cultiver
  6. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie
    6a. Soyez un jardinier, pas un charpentier
    6b. Soyez un exemple de “lifelong learner”
    6c. Partagez des expériences d’apprentissage
    6d. Améliorez votre disposition digitale
  7. Le “lifelong learning” est pour tous

[Références]

  1. Horrigan J.B. (2016) The meaning of digital readiness. http://www.pewinternet.org/2016/09/20/the-meaning-of-digital-readiness/
  1. Deloitte (2016) 2016 Digital Education Survey. https://www2.deloitte.com/us/en/pages/technology-media-and-telecommunications/articles/digital-education-survey.html
  1. Biblioteques de Barcelona (2017) Se ha puesto en marcha el proyecto “Ciberalfabetización”. http://www.barcelonactiva.cat/barcelonactiva/es/novedades-y-prensa/novetats/2017/03/02/noticia122507.jsp
girl-1641215_960_720

Lifelong learning pour tous: Connecter l’école avec le reste de la vie (6c)

 

1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie

2. “Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie

3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes

4. Les compétences LLL sont naturelles

5. Les compétences LLL peuvent se perdre… ou se cultiver

6a. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie –  Soyez un jardinier, pas un charpentier

6b. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie – Soyez un exemple de “lifelong learner”

6c. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie

 

Partagez des expériences d’apprentissage

 

C’est grâce à des activités d’apprentissage avec leurs parents que les enfants peuvent mieux développer compétence sociale, motivation, persévérance et l’amour général de l’apprentissage.[33] L’apprentissage le plus significatif se produit au cours d’instants de tous les jours. C’est en profitant de cet  ingrédient indispensable du temps partagé avec leurs enfants[31] que les mères et les pères peuvent mieux faciliter l’apprentissage tout au long de la vie. 
girl-1641215_960_720

 

Il y a des formes simples et rapides d’intégrer l’apprentissage à la routine quotidienne.[34] En donnant des expériences d’apprentissage facilement partageables, que ce soit à la maison ou en dehors, comme par exemple au supermarché. Que ce soit en préparant une nouvelle recette, ou une excursion, apprenez à haute voix. Faites participer vos enfants. Encouragez-les à poser des questions, à vous “enseigner” de nouvelles informations, de prédire ce qui se passera ensuite. Permettez aux enfants d’explorer par eux-mêmes et d’apprendre de l’interaction avec leur environnement. Laissez-les échouer. Pour les encourager, félicitez-les pour leurs efforts, et non pas pour leur intelligence.[35a][35b] Comme l’un des plus importants domaines d’apprentissage, qui affectent tous les autres, est la lecture, vous pouvez organiser un espace et un temps pour étudier et lire à la maison. Mais le plus important est de stimuler la curiosité des enfants,[36] en profitant de chaque espace, moment, expérience pour s’émerveiller du monde et de la vie. Apprenez l’optimisme.[37]


SUITE

  1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie
  2. “Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie
  3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes
  4. Les compétences LLL sont naturelles
  5. Les compétences LLL peuvent se perdre… ou se cultiver
  6. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie
    6a. Soyez un jardinier, pas un charpentier
    6b. Soyez un exemple de “lifelong learner”
    6c. Partagez des expériences d’apprentissage
    6d. Améliorez votre disposition digitale
  7. Le “lifelong learning” est pour tous

[Références]

  1. Castellví Estruch O. (2017) Vivir educando. http://ined21.com/vivir-educando/
  1. Mastergeorge A., Paschall K., & Sparrow J. (2013) Families as lifelong educators.  http://eclkc.ohs.acf.hhs.gov/hslc/tta-system/family/docs/rtp-series-families-as-lifelong-educators.pdf
  1. Tips to Make Learning Part of Your Daily Routine.  http://www.familieslearning.org/our-solutions/tips-to-make-learning-part-of-your-daily-routine.html

35a. Paradis F. (2012) Réussite scolaire: complimenter l’effort et les stratégies.  http://franceparadis.com/le-talent-importe-peu-2/

35b. Paradis F. (2012) Réussite scolaire: louanger leur intelligence nuit.  http://franceparadis.com/louanger-leur-intelligence-tue-leur-motivation-2/

  1. Durrant S. (2014) Michael Rosen: Why curiosity is the key to life.  https://www.theguardian.com/lifeandstyle/2014/sep/06/michael-rosen-curiosity-is-the-key-to-life
  1. Seligman M. (1997) Apprendre l’optimisme. https://www.amazon.fr/Apprendre-loptimisme-Seligman/dp/272960538X/ref=sr_1_1
Pixabay_family-1784371__340

Lifelong learning pour tous: Connecter l’école avec le reste de la vie (6b)

 

1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie

2. “Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie

3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes

4. Les compétences LLL sont naturelles

5. Les compétences LLL peuvent se perdre… ou se cultiver

6a. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie –  Soyez un jardinier, pas un charpentier

6b. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie

 

Soyez un exemple de “lifelong learner”

 

Les enfants sont programmés pour apprendre par imitation. Ils n’imitent pas aveuglément: ils voient nos lacunes et apprennent de nos erreurs. Cela signifie que nous n’avons pas à faire les choses bien, simplement vivre à leurs côtés et les laisser nous observer.[27] Idéalement donc promouvoir des “lifelong learners” devrait se faire à travers l’exemple principal des pères et des mères. Malheureusement, beaucoup ont vécu une telle frustration avec l’éducation formelle quand ils furent enfants qu’ils ont tendance à éviter les activités liées à l’apprentissage dans la vie adulte. Quand ils ont leurs propres enfants, ils communiquent souvent leurs attitudes négatives, perpétuant ainsi un cycle intergénérationnel d’alphabétisation déficiente. Cependant, nous sommes tous “lifelong learner”, que nous le sachions ou non. Par exemple lorsque nous préparons une nouvelle recette ou une excursion. Certains en sont plus conscients que d’autres.

Pixabay_family-1784371__340

Nous vivons éduquant et tous les jours nous offrent une infinité d’opportunités d’éducation; comprendre ceci est la plus grande faveur que nous pouvons faire à nos enfants.[31] De plus, les parents ont de plus en plus besoin d’être eux-mêmes des “lifelong learners”. Le désir de servir en tant que leaders de l’apprentissage pour leurs enfants peut aussi être une motivation pour (re)participer à l’apprentissage. Ils peuvent découvrir comment cela reste une expérience positive à tous les stades de la vie. Une approche d’apprentissage familial et intergénérationnel peut soutenir le développement des compétences LLL pour tous les groupes d’âge. Elle permet de surmonter les barrières artificielles entre la maison, l’école et la communauté, entre toutes les formes d’apprentissage – formel, non formel et informel – et entre les générations.[5] Désormais, répandez la joie en promouvant le “lifelong learning” en vous et en en parlant aux autres. Soyez un exemple impressionnant pour vos enfants. Soyez le “lifelong learner” que vous désirez que votre enfant soit.

 


SUITE

  1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie
  2. “Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie
  3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes
  4. Les compétences LLL sont naturelles
  5. Les compétences LLL peuvent se perdre… ou se cultiver
  6. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie
    6a. Soyez un jardinier, pas un charpentier
    6b. Soyez un exemple de “lifelong learner”
    6c. Partagez des expériences d’apprentissage

    6d. Améliorez votre disposition digitale
  7. Le “lifelong learning” est pour tous

[Références]

  1. Hanemann U. (2015) Lifelong literacy: Some trends and issues in conceptualising and operationalising literacy from a lifelong learning perspective. http://www.unesco.org/new/fileadmin/MULTIMEDIA/FIELD/Santiago/pdf/Hanemann-Lifelong-Literacy.pdf
  1. Gopnik A. (2016) The Gardener and the Carpenter. http://us.macmillan.com/thegardenerandthecarpenter/alisongopnik/9780374229702
  1. Castellví Estruch O. (2017) Vivir educando. http://ined21.com/vivir-educando/
Lifelong learning for all_06

Lifelong learning pour tous: Connecter l’école avec le reste de la vie (6a)

 

1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie

2. “Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie

3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes

4. Les compétences LLL sont naturelles

5. Les compétences LLL peuvent se perdre… ou se cultiver

6a. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie

Cultiver les compétences LLL, c’est concevoir l’éducation comme le processus de faciliter l’apprentissage. Le faire à l’école est fondamental, mais pour que cette nouvelle culture de l’apprentissage ait un impact plus rapide et profond il faut tenir compte du fait qu’un enfant ne dédie que 15% de son temps vital à l’éducation obligatoire, au sein des établissements scolaires.[31] L’apprentissage survient partout, pas quelque part. On apprend pas seulement à l’école. Les relations des enfants avec la famille, les amis, les endroits où ils se trouvent, toutes les expériences qu’ils peuvent vivre sont sources d’apprentissage. Il est donc essentiel de connecter l’école au reste de la vie. Il s’agit de construire des ponts d’apprentissage non seulement tout au long de la vie (avec ce qui vient après la scolarité obligatoire), mais aussi tout au large de la vie, avec les 85% du temps vital restant.

Potentiellement, les mères et les pères sont les éducateurs qui sont les mieux placés pour faciliter les habitudes d’apprentissage tout au large de la vie: ils peuvent observer, orienter, promouvoir et participer à l’apprentissage quotidien, formel ou informel de leurs enfants à la maison, l’école et dans leurs communautés. Ils sont les premiers et les meilleurs enseignants de leurs enfants et peuvent le rester tout au long de la vie. Les enfants apprennent à travers leur exemple. Mais la vérité est que, souvent, ils ne savent pas quel rôle jouer dans l’éducation de leurs enfants. Quelles recommandations principales peut-on leur faire pour qu’ils encouragent chez leurs enfants l’amour de l’apprentissage qui les servira tout au long de leur vie?

 

Lifelong learning for all_06

Soyez un jardinier, pas un charpentier

Tout d’abord, il est essentiel de se rendre compte que pour éduquer on n’a pas besoin d’un doctorat en éducation, ni de ressources économiques importantes, ou de quitter son emploi, parce qu’éduquer c’est d’abord et avant tout une attitude.[31] Il importe d’aider les parents à comprendre le processus d’apprentissage tout au long de la vie, non pas de les transformer en experts sur un sujet particulier.[32] De toute façon, il n’existe aucun manuel d’experts pour triompher comme éducateurs, un manuel que les enseignants et les parents devraient suivre pour s’assurer que les enfants se développent d’une manière particulière. Les enfants apprennent le mieux par accident, lorsqu’ils explorent par eux-mêmes. On doit accorder aux différents types d’enfants l’espace pour se développer.

Alison Gopnik[27], une experte dans le développement de l’enfance, soutient qu’éduquer des enfants à la manière d’un charpentier qui a un but précis, façonnant son matériel en un produit pré-conçu ne fera pas que les enfants apprennent. Ce qui fonctionne est une forme d’orientation moins dirigée, leur permettant de faire eux-mêmes beaucoup de l’éducation et du développement. Les enfants apprennent quand les parents, comme un jardinier, créent un environnement sûr, affectueux où ils peuvent se développer librement, dans lequel l’innovation, l’adaptabilité et la résilience peuvent prospérer. Il est essentiel de se rendre compte que le “lifelong learning” est un processus d’apprentissage naturel et qu’il peut être auto-alimenté, en particulier dans un environnement qui stimule la curiosité, la motivation et l’amour général de l’apprentissage.

 


SUITE

  1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie
  2. “Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie
  3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes
  4. Les compétences LLL sont naturelles
  5. Les compétences LLL peuvent se perdre… ou se cultiver
  6. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie
    6a. Soyez un jardinier, pas un charpentier
    6b. Soyez un exemple de “lifelong learner”
    6c. Partagez des expériences d’apprentissage
    6d. Améliorez votre disposition digitale
  7. Le “lifelong learning” est pour tous

[Références]

  1. Gopnik A. (2016) The Gardener and the Carpenter. http://us.macmillan.com/thegardenerandthecarpenter/alisongopnik/9780374229702
  1. Castellví Estruch O. (2017) Vivir educando. http://ined21.com/vivir-educando/
  1. Bokas A. & Andress H. (2016) Coaching Parents to Communicate Lifelong Learning. http://www.ascd.org/ascd-express/vol11/1114-bokas.aspx
Compétences LLL les plus importantes

Lifelong learning pour tous: Connecter l’école avec le reste de la vie (5)

 

1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie

2. “Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie

3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes

4. Les compétences LLL sont naturelles

5. Les compétences LLL peuvent se perdre… ou se cultiver

Bien que la motivation pour apprendre est une capacité innée, l’éducation formelle peut diminuer, chez de nombreux enfants, le désir d’apprendre. Pourquoi? Parce que le système scolaire qui nous vient des XIXe et XXe siècles n’est pas naturel. Il a été conçu dans un moment précis de l’histoire pour que les enfants apprennent un nombre limité de compétences (3R) nécessaires pour l’ère industrielle. On suppose trop souvent que cette école du contrôle, axée sur le contenu à transmettre, représente la façon dont un système éducatif devrait fonctionner, mais malheureusement, elle est non seulement antinaturelle et largement démotivante, elle n’est pas non plus adaptée à l’ère numérique. Au lieu de cela, avec Internet qui révolutionne notre accès au contenu, fournissant des ressources d’apprentissage qui nous permettent d’interagir avec cette connaissance plus facilement, l’école doit se concentrer sur l’apprenant et le processus d’apprentissage, sur les compétences 4C et XLLL (compétences eXtra de LifeLong Learning; voir Figure).

Compétences LLL les plus importantes

Peu à peu, les écoles effectuent la transition vers l’apprentissage du XXIe siècle. Elles cessent d’être des endroits où l’on se prépare pour les examens, pour devenir des environnements où l’on habilite les enfants.[29] La technologie éducative affecte considérablement la façon dont les enfants apprennent et comment les enseignants peuvent mener les leçons. Les rangées d’auditeurs silencieux du passé sont remplacées par des petits groupes d’élèves qui apprennent activement, pleinement immergés dans des débats et explorations.[21] La technologie digitale est un véhicule parfait pour faciliter cela. Mais il ne s’agit pas d’apprendre à utiliser la technologie ou même d’enseigner avec des outils technologiques, il s’agit pour les élèves de créer et construire avec la technologie. La chose importante n’est pas ce qui est enseigné, mais comment on apprend et comment on recherche l’information. En étant interactif et plus personnalisé, l’apprentissage se transforme en un processus plus significatif. La technologie éducative fait qu’il est plus facile d’être un “lifelong learner” auto-dirigé, si tant est que nous soyons motivés pour ce faire.

La plupart des problèmes d’enseignement ne sont pas tant des problèmes de croissance (de comment générer l’élan interne pour le lifelong learning chez les enfants), mais plutôt de comment cultiver cette croissance (de comment faire pour que cette impulsion naturelle se développe librement). Nous sommes nés pour apprendre, pas pour être enseignés.[30] L’école ne doit pas empêcher les apprenants d’être intéressés. Son grand défi est de faire le lien entre les choses qu’ils veulent apprendre et les compétences qu’ils ont besoin de développer. Elle doit devenir une école de la confiance, où ils veulent être, un environnement d’apprentissage irrésistible qui cultive la motivation naturelle pour l’apprentissage.


SUITE

  1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie
  2. “Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie
  3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes
  4. Les compétences LLL sont naturelles
  5. Les compétences LLL peuvent se perdre… ou se cultiver
  6. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie
    6a. Soyez un jardinier, pas un charpentier
    6b. Soyez un exemple de “lifelong learner”
    6c. Partagez des expériences d’apprentissage
    6d. Améliorez votre disposition digitale
  7. Le “lifelong learning” est pour tous

[Références]

  1. Boss S. (2012) Edutopia – A Parent’s Guide to 21st-Century Learning. https://www.edutopia.org/parent-21st-century-learning-resource-guide
  1. Ripp P. (2015) Empowered Schools, Empowered Students – Creating Connected and Invested Learners. https://us.corwin.com/en-us/nam/empowered-schools-empowered-students/book244208
  1. Abbott J. (2011) We’re Born to Learn, Not to Be Taught. http://www.huffingtonpost.com/john-abbott/post_1839_b_837033.html
Lifelong learning for all_03

Lifelong learning pour tous: Connecter l’école avec le reste de la vie (4)

 

1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie

2. “Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie

3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes

4. Les compétences LLL sont naturelles

Curiosité, motivation, auto-apprentissage, disposition numérique: les enfants ont naturellement toutes ces capacités spéciales du “lifelong learner” alphabétisé capable de créer, innover, s’adapter au changement, prendre des risques, prêt à vivre dans un environnement d’incertitude. “Les compétences que recherchent les entreprises, les enfants les ont!”, nous dit Richard Gerver![26]

Lifelong learning for all_03

Des décennies de recherche suggèrent que nous naissons apprenants. Les plus jeunes explorent en permanence leur environnement pour lui donner un sens. Ils sont curieux de nature. Ils apprennent par le jeu, faisant leurs propres questions plutôt que d’apprendre à répondre de mémoire aux questions des autres.[27] La principale raison pour laquelle lorsque nous sommes jeunes enfants nous apprenons plus que dans toute autre période, est que nous n’avons pas peur d’entreprendre et de nous tromper. La plupart des compétences que nous utilisons tout au long de la vie sont apprises de notre propre chef, principalement grâce à l’expérience personnelle, souvent très facilement, sans besoin d’éducation formelle. Cette disposition pour l’auto-apprentissage se manifeste même au sein de l’espace digital: des groupes d’enfants analphabètes peuvent, sans aucune instruction, apprendre par eux-mêmes à utiliser des ordinateurs et l’Internet, ainsi que s’auto-organiser pour chercher de nouvelles connaissances et enseigner à d’autres enfants.[28] Cette disposition auto-didactique naturelle pour l’apprentissage auto-motivé représente une attitude essentielle du “lifelong learner”.


SUITE

  1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie
  2. Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie
  3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes
  4. Les compétences LLL sont naturelles
  5. Les compétences LLL peuvent se perdre… ou se cultiver
  6. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie
  7. Le “lifelong learning” est pour tous

[Références]

  1. Richard Gerver: “Kids have the skills that companies are looking for”. http://www.viaempresa.cat/ca/notices/2016/11/richard-gerver-it-s-the-kids-who-have-the-skills-that-companies-are-looking-for-22261.php
  1. Gopnik A. (2016) The Gardener and the Carpenter. http://us.macmillan.com/thegardenerandthecarpenter/alisongopnik/9780374229702
  1. Mitra S. (2007) Kids can teach themselves. https://www.ted.com/talks/sugata_mitra_shows_how_kids_teach_themselves
Compétences LLL les plus importantes

Lifelong learning pour tous: Connecter l’école avec le reste de la vie (3)

 

1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie

2. “Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie

3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes

L’apprentissage tout au long de la vie n’est pas seulement une question d’études, d’absorption de connaissances par le biais des compétences académiques connues sous le nom “3R” (lecture, écriture et arithmétique; voir Figure).

Compétences LLL les plus importantes

Figure. Compétences de “lifelong learning (LLL)” les plus importantes.

Pour se transformer en un “lifelong learner” (apprenant[20] tout au long de la vie, ou apprenant à vie, ou apprenant au long cours), il ne suffit pas d’acquérir les compétences dites “4C” (Collaboration, Créativité, Communication, pensée Critique) du penseur agile et créatif du XXIe siècle, capable d’analyser, d’évaluer et de comprendre les systèmes complexes, mettre en œuvre des stratégies pour résoudre les problèmes et de travailler avec les autres.[21] El “lifelong learning” est un processus continu et complet d’alphabétisation qui intègre ces compétences du XXIe siècle avec un contenu de base rigoureux, afin que les apprenants maîtrisent les compétences 4C et 3R de base, tout en nourrissant et développant d’autres compétences internes du “lifelong learner”, comme spécialement la motivation et la curiosité. En outre, le “lifelong learner” alphabétisé a besoin de compétences d’auto-apprentissage et d’une disposition numérique (“digital readiness[22]) qui lui permettent d’apprendre, désapprendre et réapprendre à l’interface de la communication orale, écrite et de la communication soutenue par les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). Enfin, il a besoin d’être entrepreneur. Nous entrons dans la nouvelle ère de l’esprit d’entreprise[23], un monde orange du travail en réseaux[24] où la ressource limitante n’est pas la connaissance mais les compétences entrepreneuriales et où la responsabilité du développement des compétences passe de la collectivité à la personne. Le “lifelong learner” est un apprenant auto-déterminé.[25]

 


SUITE

  1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie
  2. Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie
  3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes
  4. Les compétences LLL sont naturelles
  5. Les compétences LLL peuvent se perdre… ou se cultiver
  6. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie
  7. Le “lifelong learning” est pour tous

[Références]

  1. Overmann M. (2013-15) Glossaire: Apprenant http://portail-du-fle.info/glossaire/apprenant.html
  1. Boss S. (2012) Edutopia – A Parent’s Guide to 21st-Century Learning https://www.edutopia.org/parent-21st-century-learning-resource-guide
  1. Horrigan J.B. (2016) The meaning of digital readiness. http://www.pewinternet.org/2016/09/20/the-meaning-of-digital-readiness/
  1. Vázquez M. (2015) El nuevo mundo y cómo prosperar en él. http://www.vidarevolucionaria.com/el-nuevo-mundo-y-como-prosperar-en-el/
  1. Managing tomorrow’s people. The future of work to 2020. https://www.pwc.com/gx/en/managing-tomorrows-people/future-of-work/pdf/mtp-future-of-work.pdf
  1. Blaschke, L. M. (2012). Heutagogy and lifelong learning: A review of heutagogical practice and self-determined learning. http://www.irrodl.org/index.php/irrodl/article/view/1076/2087
Lifelong learning for all_08

Lifelong learning pour tous: Connecter l’école avec le reste de la vie (2)

 

1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie

 

2. “Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie

Le concept de  “lifelong learning” (apprentissage tout au long de la vie, ou apprentissage continu) a toujours existé dans l’histoire de l’humanité, mais est devenu vital avec l’émergence de nouvelles technologies. Il peut être défini comme la poursuite continue, volontaire et auto-motivée de connaissances pour des raisons personnelles ou professionnelles.[18] Ce n’est pas seulement un impératif économique, permettant aux gens de rester en avance sur les changements technologiques.[15] C’est fondamentalement une culture d’apprentissage basée sur des valeurs émancipatrices, humanistes et démocratiques. Pour l’UNESCO, “l’apprentissage tout au long de la vie pour tous est une condition sine qua non pour éradiquer la pauvreté et la faim. D’autre part, des citoyens informés et actifs sont la clé pour maintenir la paix et la démocratie”.[19] Promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous, implique de satisfaire aux “besoins éducatifs fondamentaux” de chaque personne, de sorte qu’elle puisse faire ce qu’elle a besoin ou désire faire dans la vie, et pour continuer à apprendre.[5]

LIFELONG-LEARNING-08-INED21

Avec cette nouvelle culture, il s’agit de promouvoir l’apprentissage au-delà du système scolaire, tout au long de la vie de la personne, de l’enfance à la fin de la vie. Entre éducation des jeunes et éducation des adultes, il n’y a pas de barrière. La fin de la scolarité obligatoire n’est pas la fin de l’éducation. L’apprentissage tout au long de la vie ne démarre pas lorsque vous quittez l’école. En outre, l’enseignement obligatoire devrait principalement viser à commencer de connecter les jeunes avec le reste de la vie—tout au long, et tout au large, de la vie—et avec les adultes. Cette intégration de l’apprentissage et de la vie, qui vise à créer des opportunités d’apprentissage dans des environnements différents tout au long de la vie d’un individu est l’un des développements les plus significatifs de notre temps sur le plan pédagogique. L’alphabétisation ne peut plus être perçue et traitée comme un ensemble distinct de compétences qui se développe et se “complète” durant une courte période d’études à temps plein, et ensuite est terminée.


SUITE

  1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie
  2. Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie
  3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes
  4. Les compétences LLL sont naturelles
  5. Les compétences LLL peuvent se perdre… ou se cultiver
  6. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie
  7. Le “lifelong learning” est pour tous

[Références]

  1. Hanemann U. (2015) Lifelong literacy: Some trends and issues in conceptualising and operationalising literacy from a lifelong learning perspective. http://www.unesco.org/new/fileadmin/MULTIMEDIA/FIELD/Santiago/pdf/Hanemann-Lifelong-Literacy.pdf
  1. Palmer A. (2017) Lifelong learning is becoming an economic imperative. http://www.economist.com/news/special-report/21714169-technological-change-demands-stronger-and-more-continuous-connections-between-education?fsrc=scn/tw_ec/lifelong_learning_is_becoming_an_economic_imperative
  1. Lifelong learning. https://en.wikipedia.org/wiki/Lifelong_learning
  1. Laying Foundations for Equitable Lifelong Learning for All – UNESCO Institute for Lifelong Learning. http://unesdoc.unesco.org/images/0022/002292/229289E.pdf
Lifelong learning for all_02

Lifelong learning pour tous: Connecter l’école avec le reste de la vie (1)

Les enfants qui entrent maintenant à l’école primaire vivront sans doute pour voir le XXIIe siècle. Jusqu’à quand devront-ils travailler? Jusqu’en 2075? Difficile de prévoir. Cependant, au vu de l’accélération de la transformation technologique au cours des 20 dernières années, en particulier avec l’émergence de l’Internet, il est logique de dire qu’ils auront besoin de s’adapter à une société plus complexe et imprévisible, où le changement constant est le nouveau normal. Un emploi à vie est un scénario peu probable … à moins qu’ils ne fassent de l’apprentissage tout au long de la vie un travail! Apprendre n’est pas seulement pour l’école mais pour la vie.

LIFELONG-LEARNING-02-INED21

 

Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital[1] qui fait partie de notre vie

 

Nous nous dirigeons vers l’ère de l’expérience, qui utilise la nouvelle technologie comme un serviteur, et non un maître, de ce qui est désiré.[2] Mais l’Internet est davantage qu’un outil. C’est une écologie de l’interaction homme-technologie[3], l’eau même dans laquelle nous baignons.[4] Il impacte la manière même dont nous nous organisons, à la fois globalement et localement. Avec la moitié de la population mondiale déjà connectée (3,5 milliards d’utilisateurs[5]), une puissante conversation mondiale est en cours. Les gens découvrent de nouvelles façons de créer et de partager des connaissances. Cette distribution des connaissances ajoute de nouvelles couches de complexité au monde dans lequel nous vivons, augmentant considérablement l’importance de l’alphabétisation pour les citoyens par rapport aux dernières décennies et supposant un défi particulier pour ceux qui ont des compétences de base limitées.[6] Pour répondre à cette transformation numérique, de nombreuses organisations passent des hiérarchies aux réseaux[7], apprenant pour l’avenir.[8] De plus en plus de gens s’organisent pour faire face aux problèmes de la société à une échelle inimaginable avant l’Internet.[9] La possibilité d’accéder à l’intelligence collective est, de fait, le phénomène transformateur déterminant de l’ère digitale.[10]

 

Avec ce changement dans la façon dont nous recevons et recueillons l’information, collaborons avec d’autres et nous communiquons, avoir une éducation, ou, en d’autres terme, être adapté au monde, ne consiste déjà plus en ce que vous savez, sinon fondamentalement en la capacité d’acquérir de nouvelles connaissances quand vous en avez besoin. Dans le passé, l’éducation consistait à transmettre des connaissances. Aujourd’hui, il s’agit de fournir aux étudiants les compétences pour naviguer dans un monde de plus en plus imprévisible.[11] Il y a un besoin croissant de créativité, flexibilité, analyse et compétences de synthèse dans l’usage de l’information. L’école doit aider les enfants à comprendre le monde en réseau à mesure qu’il change, et les éduquer à la vie au lieu de les former pour des emplois qui existent actuellement. Ils devraient être en mesure de prospérer dans toutes les tâches qu’ils choisissent.[12] Que ce soit un nouveau type de travail, un ancien ou un qui utilise une nouvelle technologie, l’accélération du changement dans presque tous les grands domaines de la connaissance signifie qu’après quelques années se creusera un fossé entre ce qu’ils ont besoin de savoir, ce qui a été récemment découvert et ce qu’ils ont appris pendant qu’ils étaient à l’école.[13

 

Peu importe la qualité de l’éducation, les compétences acquises deviennent rapidement obsolètes. Le défi à relever n’est pas un “monde sans travail”, mais un monde avec un travail en évolution rapide.[14] Ce monde exige des connexions plus fortes et plus continues entre l’éducation et l’emploi.[15] Cela est vrai tant pour les employés expérimentés que pour les nouveaux diplômés. Des études menées aux États-Unis, en Australie, au Royaume-Uni, en France et en Inde ont montré qu’il existe un écart entre les compétences dont les employeurs ont besoin et les compétences que les élèves obtiennent au moment de leur diplôme[16]; de fait, la disparité dans la répartition des compétences est considérée comme le principal moteur d’inégalité dans notre société.[17] Par conséquent, la capacité d’acquérir continuellement de nouvelles connaissances et d’améliorer ses compétences grâce à l’apprentissage autonome tout au long de la vie est de plus en plus importante, non seulement pour les enfants qui commencent l’école aujourd’hui, mais aussi pour ces personnes qui l’ont quittée depuis longtemps.

 


SUITE

  1. Il est vital d’apprendre à apprendre dans l’espace digital qui fait partie de notre vie
  2. Lifelong learning (LLL)”: une nouvelle culture de l’apprentissage tout au long de la vie
  3. Les compétences de “lifelong learning” (LLL) les plus importantes
  4. Les compétences LLL sont naturelles
  5. Les compétences LLL peuvent se perdre… ou se cultiver
  6. Cultiver les compétences LLL en connectant l’école au reste de la vie
  7. Le “lifelong learning” est pour tous

[Références]

  1. Ropars F. (2015) Faut-il dire numérique ou digital? http://www.blogdumoderateur.com/numerique-ou-digital/
  1. Jenkins S. (2017) We’re over the digital revolution. This is the age of experience. https://www.theguardian.com/commentisfree/2017/feb/02/digital-revolution-age-of-experience-books-vinyl
  1. Jarche H. (2012) Engage, out loud. http://jarche.com/2012/06/engage-out-loud/
  1. Lilly J. (2016) This Is Water. https://news.greylock.com/this-is-water-f989bd158191?imm_mid=0eba74#.3uyb21cgj
  1. Internet users in the world. http://www.internetlivestats.com/internet-users/
  1. Hanemann U. (2015) Lifelong literacy: Some trends and issues in conceptualising and operationalising literacy from a lifelong learning perspective. http://www.unesco.org/new/fileadmin/MULTIMEDIA/FIELD/Santiago/pdf/Hanemann-Lifelong-Literacy.pdf
  1. Jarche H. (2017) Mediated relatedness. http://jarche.com/2017/01/mediated-relatedness/
  1. Welz B. (2017) Learning for the Future. https://edtechdigest.wordpress.com/2017/02/21/learning-for-the-future/
  1. THE DSI4EU PROJECT – Across Europe there is a growing movement of people developing inspiring digital solutions to social challenges. We call this digital social innovation (DSI). https://digitalsocial.eu/about-the-project
  1. Collins R. (2016) The Network Effect: Changing the Way the World Works. http://www.huffingtonpost.com/great-work-cultures/the-network-effect-changi_b_10262750.html
  1. Schleicher A. (2015) Education in an Uncertain World. https://www.project-syndicate.org/commentary/education-technological-skills-more-important-by-andreas-schleicher-2015-12
  1. Haug L. (2016) How do you get a job that doesn’t exist yet? https://www.weforum.org/agenda/2016/08/how-to-prepare-for-work-jobs-of-future?platform=hootsuite
  1. Bollington A. (2015) Why isn’t everyone lifelong learning? http://www.oecd.org/forum/oecdyearbook/lifelong-learning.htm
  1. Brynjolfsson E. (2017) How to Thrive — and Survive — in a World of AI Disruption. http://sloanreview.mit.edu/article/how-to-thrive-and-survive-in-a-world-of-ai-disruption/
  1. Palmer A. (2017) Lifelong learning is becoming an economic imperative. http://www.economist.com/news/special-report/21714169-technological-change-demands-stronger-and-more-continuous-connections-between-education?fsrc=scn/tw_ec/lifelong_learning_is_becoming_an_economic_imperative
  1. Calonge D. & Shah M. (2016) MOOCs, Graduate Skills Gaps, and Employability: A Qualitative Systematic Review of the Literature. http://www.irrodl.org/index.php/irrodl/article/view/2675
  1. Gaskell A. (2016) Can MOOCs Help You To Retrain If You Lose Your Job? http://www.forbes.com/sites/adigaskell/2016/09/08/can-moocs-help-you-to-retrain-if-you-lose-your-job/#266dc868645f